Quel matériel pour créer vos patrons ?

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, sur Design and Granita, on passe aux choses sérieuses, et on attaque le vrai thème du blog, à savoir, comment créer son propre patron. Il se trouve que je vous avait fait un article sur le sujet il y a peu, et je me souviens que je vous avait dit que j’allais faire un article sur le matériel nécessaire pour ce faire … Chose promise, chose dû, puisque je vais maintenant vous parler des outils qui me semblent nécessaires pour la réalisation d’un patron !

Mais attention, il faut savoir, que même si vous n’avez pas vocation à réaliser vos propres patrons, il faut savoir que les outils que je vais présenter ci-dessous sont également utiles lorsque l’on recopie un patron de couture. Parce que la création de vêtements n’est avant tout qu’une histoire de géométrie et de précision, on évitera le pif-o-mètre ! 😉

Souvent, le matériel pour le patronage est un peu coûteux et parfois difficile à trouver en grandes surfaces, mais comme je pense qu’il n’est pas non plus indispensable (ou très rentable) d’investir des millions d’euros pour être une bonne couturière/patronnière, la sélection que je vous ai préparé, et qui se limite aux absolus indispensables, devrait vous éviter de trop grosses dépenses et normalement, tout devrait aller pour le mieux !

Les outils
Équerre : Indispensable pour faire des angles parfaits. Rien de pire que de perdre l’aplomb d’un vêtement à cause des équerres qui se sont perdues. J’en ai une énorme que l’on m’a fait acheter au début de mes études. Elle est pratique car très épaisse et grande mais honnêtement, une équerre qui se trouve en supermarché sera tout aussi efficace.

Le perroquet : Le pistolet ou perroquet est un instrument de dessin. Il est utilisé afin de tracer des courbes. Son utilisation est indispensable lorsque vous souhaitez dessiner des arrondis de patron. Grâce aux perroquets et pistolets, vous pourrez tracer les courbes nécessaires à la réalisation et à la fabrication de vos projets créatifs. Pour les débutantes ou les étudiantes en école de couture, ces instruments sont extrêmement simples à prendre en main.

La règle Japonaise : La règle Japonaise est un absolu indispensable de la couture et du modélisme. C’est une règle hyper souple, qui, part sa flexibilité vous permettra de mesurer les courbes avec énormément d’aisance et de flexibilité, pour toujours plus de précision !

La craie : On pourrait tout aussi bien utiliser des marqueurs ou des crayons, mais la particularité de la craie, c’est qu’elle s’efface avec l’eau, ainsi, vous pourrez réaliser tout vos tracés sans craintes, ni risques !

Les objets pratiques

Scotcht : Le scotch est un outil que je n’ai pas à vous présenter ! Il fait surement déjà parti de vôtre quotidien, mais si jamais vous l’utilisiez pour vos projets de patron, j’aurais tendance à vous conseiller de l’avoir sur dérouleur;  il sera plus facile d’accès et vous éviterez à vos patrons de s’accrocher entre eux ! De plus, veillez bien à utiliser le scotch blanc, et opaque, car vous pourrez écrire dessus et ne pas perdre votre tracé !

Scotcht  repositionnable ou masking tape : vous aurez parfois besoin de faire des raccords temporaires pour contrôler vos lignes et il sera utile car il ne déchire pas le papier.

Critérium : La mine d’un critérium est bien plus que celle d’un crayon à papier, et personellement même dans la vie de tous les jours, lorsqu’il s’agit de rédiger quelque chose au crayon, je préfère le critérium. Ce dernier vous permettra de réaliser vos patrons avec une extrême précision !

Ciseaux à papier : Attention !! Il est très important de ne pas mélanger les ciseaux papier et les ciseaux tissus ! Les lames sont très fragiles et intervertir les paires de ciseaux peut provoquer l’usure de vos ciseaux bien plus rapidement !

Tout le matériel que j’ai cité se trouve très facilement dans deux petites boutiques dans lesquelles je me rends souvent dans le secteur du Sentier à Paris, peut-être connaissez-vous La papeterie du textile ou Fil 2000 non loin du métro Réaumur Sébastopol ? Eh bien vous retrouverez tout ce dont vous aurez besoin à ces adresses. Sinon, bien évidement, internet pourra vous aider à trouver votre bonheur ! 🙂

Mais dites moi-donc; d’après, vous est-ce que j’ai oublié un truc dans cette liste ? Si oui, faites le moi savoir dans les commentaires !

En attendant, a vos marques, prêts, patronnez !

Laisser un commentaire